Myanmar: le bilan

Après 18 jours au Myanmar et ma dernière ville visitée – Yangon (j’aime), je quitte ce beau pays direction la Thaïlande pour un peu de repos et de farniente bien mérités. Je suis un peu triste de quitter ce pays mais contente de partir vers une nouvelle destination (il est encore trop tôt pour rentrer à la maison !)

La Birmanie, Burma, aura été une très belle expérience que je recommande à tous ceux qui veulent une pause exotique, à la fois apaisante et dépaysante mais aussi fatigante. En résumé la Birmanie, c’est:

  • le sourire des Birmans et leur gentillesse désintéressée
  • les paysages magnifiques de carte postale (Bagan, les pagodes): du waouhhh
  • les pagodes et enlever ses chaussures 10x par jour (ou 60x si on est à Bagan)
  • les bouddhas
  • le doré des bouddhas
  • le froid inattendu (0 degré pendant les trecks et pas beaucoup de chaleur sauf dans le Sud à cette période de l’année) = chaussures fermées et polaires conseillées (surtout dans les bus)
  • le rouge: pour les crachats (see later), l’habit des monks, et la terre
  • le sentiment de sécurité, l’atmosphère chaleureuse (même à 4h du matin)
  • l’absence de glam qui vous ramène à la réalité: les raclements de gorge et les crachats de betel (au début je pensais que les Birmans crachaient leur sang et leurs poumons, j’ai été rassurée quand j’ai appris que ce n’était que ca)
  • le poisson séché et son odeur… (spéciale dédicace à Monique les bons plans, ca m’a rappelé NYC)
  • la mode des chemises à carreaux pour les femmes (influence Canadienne, #dédicace à Salace)
  • les selfies (avec les Birmans, I was a star there !!!!!)
  • la jupe partout pour les hommes et pour les femmes (et oui j’en ai achetée une): le longyi
  • l’écran total Birman, la pâte beige sur leur visage: le Tanaka (au début je pensai que c’était de la boue…, non c’est bon pour la peau, de l’écran total)
  • les monks et leur sérénité: impressionnante
  • la beauté birmane, leur visage doux et serein
  • les chiens (partout)
  • le bruit des klaxons qui contraste avec la sérénité ambiante
  • les films et musiques pourries à fond dans les bus
  • l’inconscience des birmans sur la route (en moto, avec leurs enfants, etc.)
  • l’absence totale de Wifi
  • la diversité culturelle
  • les villages complètement reculés: la différence ville/campagne
  • …et j’en passe 🙂

En 18 jours, j’ai eu la chance de parcourir Mandalay, Monya, Inwa, Saigaing, Bagan, Kalaw et sa région, Inle, Yangon, Hpa-An & ses environs, Mawlamyine et le Golden Rock.

Le temps de trier les photos et je posterai quelques articles sur certaines régions magnifiques 🙂

Je reviendrai pour faire Hsipaw et sa région, Mrauk-U quand ce sera plus facile d’accès 🙂 et les régions du Nord !

A tous ceux qui veulent des Tips, je serai heureuse de vous en donner 🙂

3 thoughts on “Myanmar: le bilan”

  1. Bonjour Amélie,
    Oui nous voulons des tips (je ne sais pas ce que c’est…).
    Te lire nous fait un bien fou, te savoir heureuse nous enchante.
    D’ailleurs, nous chanterons des extraits d’opéras dimanche et penserons à Toi, si loin de notre civilisation et sans doutent es-tu déjà très détachée…Tu vas nous revenir bien changée et on t’attends..; ne sois pas pressée de rentrer, là où tu es le temps ne compte pas, seul l’instant est unique à vivre !
    Gros bisous de nous tous de Hag

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s